Derniers Impressionnistes - Le temps de l'intimité

Cette rétrospective est dédiée à La Société Nouvelle de peintres et de sculpteurs, confrérie d’artistes célèbre et emblématique de la Belle Époque et des Années folles.

Derniersimpressionnistes 1920x1080p

Pendant un demi-siècle, face à une modernité qui allait peu à peu tout dévorer, ces artistes avaient séduit les publics et la critique des deux côtés de l’Atlantique. Personnalités forts différentes, tous partageaient une relation forte et affective avec le monde contemporain et avec la nature. C’est ainsi qu’ils furent qualifiés d’intimistes. Ils étaient en quête d’une véracité des êtres au-delà des formes apparentes.
Ils s’inscrivaient ainsi dans une longue tradition de l’art européen. Ce courant de l’intimisme a été le dernier de l’art français à être dévoué à la nature. A la fin de leur carrière, ces artistes furent regardés par les observateurs de leur temps comme les derniers représentants de l’impressionnisme.

L’exposition présentera les peintres Edmond Aman-Jean, Albert Baertsoen, Albert Besnard, Jacques-Emile Blanche, Henry Caro-Delvaille, Eugène Carrière, Emile Claus, Charles Cottet, André Dauchez, Georges Desvallières, Henri Duhem, Antonio de La Gandara, Gaston La Touche, Ernest Laurent, Henri Le Sidaner, Henri Martin, René Ménard, René-Xavier Prinet, Jean-François Raffaelli, John Singer Sargent, Lucien Simon, Frits Thaulow et Eugène Vail.

L’exposition d’Evian a été montrée précédemment en 2018 à Singer Laren aux Pays-Bas.
Elle se tiendra au cours de l’été 2019 au Musée des Beaux-Arts ainsi qu’au Musée Départemental Breton à Quimper.

Illustration : René-Xavier Prinet, Au bord de la Manche © Douai, Musée de la Chatreuse. Cliché Laren Beelddrager